3
Signez l’appel aux chefs d’Etat !

quatrieme imagelogo-fnh-bg

Les raisons du Collectif « NON AU GAZODUC »

de signer l’APPEL « OSONS» de la Fondation Nicolas Hulot

Nous menons le même combat :

L’arrêt du projet du gazoduc géant de Fos à Dunkerque est de même nature que celui qui appelle à démazouter les investissements.

Le constat est clair et net ! et il est désormais partagé par les 195 pays qui ont adopté, le 12 décembre 2015, le premier accord universel sur le climat, l’Accord de Paris, lors de la COP21 :

  • Les énergies fossiles, pétrole, gaz (de schiste ou non), charbon, sont responsables de 80% des émissions mondiales de CO².
  • Les énergies fossiles sont à l’origine des pollutions ayant des impacts sur la santé et la biodiversité.
  • Les énergies fossiles sont aussi créatrices de pauvreté et génératrices de guerre.
  • Les énergies fossiles bénéficient de subventions, qui seront en 2015 de 4 800 milliards d’euros, selon le Fonds Monétaire International, payées en définitive par les contribuables du monde
  • Ces subventions dépassent l’ensemble des dépenses liées à la santé publique de tous les gouvernements du monde.

En signant l’appel « OSONS », vous signez pour :

  • Réorienter ces milliards vers des investissements au profit des énergies renouvelables locales et de l’efficacité énergétique et, en particulier ces 5 milliards d’euros que coûte le gazoduc géant de Fos à Dunkerque.
  • Arrêter le gazoduc géant de Fos à Dunkerque, Grand Projet Inutile Imposé, dont les travaux peuvent commencer dès demain, pour accueillir notamment du gaz de schiste, pollueur d’autres régions du monde.
  • Ne pas mettre en danger extrême des dizaines de milliers de personnes situées dans la zone mortifère, zone de 1300 mètres autour du gazoduc géant, véritable bombe avec 13 milliards de m3 de gaz stockés entre Fos et Dunkerque, dans un tube de 1,2 m. de diamètre compressés à 80 bars.

Déjà plus de 662 000 personnes mobilisées !

  • Esteve

    je suis directement impacté par le tracé de ce gazoduc ,GTR GAZ ne m’a même pas informé de la servitude qui passe sur mon terrain à 50 mètres de ma maison et sans aucune proposition de dédommagement ,combien vallent nos vies pour ces éventreurs de planète ,prêts à essayer de gagner de l’argent à tout prix
    NON ,NON ,NON et NON

  • GAUILLARD Valérie

    Je vais travailler à proximité d’une canalisation du gazoduc ERIDAN
    Je refuse de prendre ce risque

  • milhan r

    nous habitons dans la campagne et le projet ERIDAN doit passer à 150m de chez nous :au milieu de bois et de champs cultives :alors je dis NON NON à ce projet qui est inutile et un risque pour la planete et les habitants

Ajouter un commentaire :